>> Retour

Expérimentations

green1.jpg
seed3.png
Qualité germinative des semences :
Les semences industrielles inscrites au catalogue officiel ont la spécificité d’avoir été testées pour vérifier les valeurs d’intérêts DHS (Distinctions, Homogénéité, Stabilité). À l’inverse, les semences paysannes étant par définition non inscrites au catalogue, ne subissent pas ces tests. Notre objectif est, pour l’exemple de la tomate, d’évaluer en conditions contrôlées de laboratoire le taux de germination moyen des semences paysannes et de le comparer à celui des semences industrielles.

Existe-t-il une différence significative entre le taux de germination des semences paysannes et des semences industrielles chez la tomate (Solanum lycopersicum) ?

Retrouvez ICI le protocole de germination qui a été appliqué sur les tomates ET LES RESULTATS.

seed3.png
Impact des substrats :
L’utilisation des semences paysannes promeut la biodiversité cultivée et l’adaptation des variétés au terroir.
Cependant, les semences paysannes ne sont pas exploitées dans les mêmes conditions suivant les techniques culturales. Dans le cas de la tomate, l’agriculteur prépare des planches de semis avec du substrat où les plants germent et se fortifient avant d’être transférés en plein sol. Le substrat alors utilisé est le support de culture de la plante, il a 4 rôles fondamentaux:

  • Ancrage des racines
  • Oxygénation des racines
  • Alimentation hydrique par sa capacité de rétention de l'eau et de diffusion jusqu'aux racines
  • Alimentation minérale

En agriculture biologique, des terreaux de semis AB existent et semblent être majoritairement utilisé par les maraîchers. Le test mis en place ici permet de répondre à la problématique suivante:

Le substrat utilisé en agriculture biologique a-t-il un impact sur la qualité germinative des semences paysannes ?

Retrouvez ICI le protocole de germination qui a été appliqué sur les tomates, les haricots et les salades.

ET RETROUVEZ LES RESULTATS ICI.