>> Retour aux formations

Utilisation des matières organiques dans les sols méditerranéen (1 jour)

Date : mars 2019
Horaires : 9h - 17h
Lieu : à définir (sur une ferme en maraichage dans le sud Toulousain)

Cette formation a une vocation d'échange sur les pratiques de compost mais elle a aussi une dimension "'projet". Il s'agit, au delà de connaître le rôle des différentes méthodes de compostage et d'amendement de son sol, d'échanger sur les possibilités d'approvisionnement en déchets verts et en fumier sur le territoire grâce à l'implication de MicroTerra.
CONTENU :

Présentation des activités de Micro Terra
Présentation des partenariats en cours ou établis pour l'approvisionnement en déchets verts dans le Sud Toulousain par Micro Terra
Échange sur les besoins des agriculteurs présents à la formation et des capacités d'investissement


Apport de connaissance sur la nature de la matière organique du sol
1. Contexte des sols méditerranéens
2. Activité biologique du sol
3. Nature et structure des matières organiques
4. Rôles des matières organiques dans les sols – Slake test
5. Evolution des matières organiques dans les sols
6. Notions sur les caractérisations des matières organiques grâce aux analyses agronomiques

Produire ou trouver la matière organique adaptée à son besoin et impact économique :
1. Les matières organiques végétales fraiches : effets, intérêts, inconvénients selon le but recherché.
2. Le compostage et les paramètres du compostage.
3. Utilisation des matières organiques végétales compostées et fraiches comme amendements. Utilisation des fumiers.
4. Réglementations en vigueur : mener son projet en toute légalité et dans le respect de l’environnement.
5. Dimensionnement et calendrier du projet d’apport de matières organiques selon ses besoins.
6. Impact économique : coûts et économies au sein du système de culture sur le long
terme. Solutions de production collective ou individuelle. Coûts des matériels et prestations (fabrication, épandage …).

ETUDES DE CAS PRATIQUES :
Visite d’exploitation qui produit et utilise des composts dans ses pratiques agricoles

Il est proposé aux stagiaires d’apporter :
  • leurs propres échantillons (environ 1 kg par échantillon)
    • de sols (pour Slake test pour étudier la stabilité des sols))
    • de matières organiques (observation à la loupe binoculaire numérique).
  • leur parcellaire avec matérialisation autant que possible des surfaces, des différentes cultures, des routes, des habitations, des ruisseaux, captages … (type géoportail,
google earth, google maps …)

INTERVENANT :
Nicola RAPETTI : Président Fondateur de MICROTERRA SAS, Maître composteur, Spécialiste du Compostage à la Ferme en Occitanie et PACA depuis 2009